Comment bénéficier de l’aide au déménagement de Pole Emploi : étapes et conditions

Avant d’aller plus loin dans cet article, il est important de commencer par préciser que l’aide ou le prime déménagement de Pôle Emploi n’existe plus. Depuis 2014, cette subvention porte désormais le nom d’aide à la mobilité Pôle Emploi, mais l’objectif est le même, à savoir inciter les demandeurs d’emploi à accepter des offres éloignées de leur lieu de résidence. Mais comment bénéficier de cette aide ? Et surtout, quelles sont les conditions d’éligibilité imposées par Pôle Emploi ? Découvrez tout ce que vous devez savoir à ce sujet dans cet article !

Les étapes pour bénéficier de l’aide à la mobilité de Pôle Emploi

Pour solliciter l’aide à la mobilité proposé par Pôle Emploi, il y a évidemment des étapes à suivre au même titre que pour la demande d’allocation chômage et tous les autres dispositifs de Pôle Emploi. Pour l’aide à la mobilité en tout cas, voici l’essentiel à retenir :

A découvrir également : 10 astuces pour réduire vos coûts de déménagement

  • Informer votre conseiller Pôle Emploi : Dès que vous êtes informé d’une opportunité d’emploi ou de formation nécessitant un déménagement, prenez contact avec votre conseiller Pôle Emploi. Ce professionnel sera votre interlocuteur pour toutes les démarches liées à l’aide à la mobilité.
  • Préparer les documents nécessaires : Avant de déposer votre demande, assurez-vous de rassembler les documents requis. Des justificatifs concernant le poste accepté et la nécessité de déménagement seront forcément exigés, mais renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître les autres documents nécessaires.
  • Compléter le dossier de demande : Le dossier de demande d’aide à la mobilité doit être soigneusement rempli. Suivez attentivement les instructions fournies par votre conseiller et veillez à inclure toutes les pièces justificatives demandées.
  • Déposer la demande dans les délais impartis : La demande doit être déposée sous les 7 jours suivant l’entretien d’embauche ou avant les 30 jours qui suivent la reprise d’activité/l’entrée en formation.
  • Attendre la validation de la demande : Une fois le dossier déposé, Pôle Emploi examinera votre demande et vous communiquera la réponse quelques semaines après.

Qui peut prétendre à l’aide à la mobilité de Pôle Emploi

L’aide à la mobilité Pôle Emploi est évidemment une subvention qui ne s’adresse pas à tout le monde. Il faut respecter un certain nombre de conditions pour être éligible, notamment les conditions suivantes :

A voir aussi : Les étapes incontournables des démarches administratives liées au déménagement

  • Être inscrit comme demandeur d’emploi : L’aide à la mobilité est destinée aux personnes inscrites comme demandeur d’emploi à Pôle Emploi. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous devrez effectuer cette démarche au préalable.
  • 60 km de distance entre le lieu de résidence et la nouvelle activité : L’aide à la mobilité vise à soutenir les déménagements liés à une reprise d’activité ou à une formation éloignée du lieu de résidence initial. La distance minimale pour être éligible est donc de 60 kilomètres. Alternativement, le trajet aller-retour entre la résidence et le nouveau lieu de travail/formation doit être au minimum de 2 heures.
  • La durée du contrat : Le prétendant doit aussi avoir signé un Contrat à Durée Indéterminée (CDI), en Contrat à Durée Déterminée (CDD) ou en Contrat de Travail Temporaire (CTT) d’au moins 3 mois consécutifs.

à voir