Marché immobilier 2022 et 2023 : état des lieux et perspectives

Le marché immobilier connait d’importantes fluctuations en cette décennie. Dans ce contexte, il est capital d’avoir des informations tangibles afin de savoir comment investir dans l’immobilier. Cet article vous expose l’état des lieux et les perspectives du marché immobilier de 2022 et 2023.

Etat des lieux du marché immobilier en 2022

La hausse des prix immobiliers se poursuit depuis le début de l’année 2022. Selon les experts, un nouveau record de crédit à l’habitat est constaté en cette même année. Cependant, le marché immobilier s’est replié en volume. Pour les anciennes maisons, les transactions financières sont revues à la hausse. Mais depuis un semestre, ces transactions sont en baisse. En ce qui concerne les maisons neuves, les mises en chantier se sont stabilisées pour cause de rareté de la terre. De même, de nombreux élus refusent d’octroyer des permis de construire, ce qui agit sur l’avancée de l’immobilier neuf.

A lire également : Comment calculer une surface en m² d'un mur ?

Par ailleurs, les difficultés conjoncturelles agissent aussi sur l’immobilier neuf. Suivant cette logique les mains d’œuvre sont de plus en plus rares, ce qui élève le coût de construction. De même, la crise sanitaire n’a pas une influence significative sur l’investissement de la population dans l’immobilier. Actuellement, ce n’est qu’une minorité de français (21%) qui considère que cette période est propice pour acheter une maison. Outre cela, la montée de l’inflation occasionne une réduction de d’investissement dans les projets immobiliers auprès des ménages modestes.

Toujours en 2022, le taux d’intérêt sur les crédits immobiliers a augmenté. Cela fait que les ménages ont du mal à solder leurs emprunts. Ainsi, plusieurs personnes optent pour des constructions modestes ne nécessitant pas beaucoup de fonds. De plus, le prix des logements a connu une augmentation suite à l’application de la nouvelle réglementation énergétique. Selon cette dernière, 4,8 millions de maisons sont classées suivant le régime énergétique F et G afin qu’elles retrouvent la totalité de leurs usages.

A lire également : Marché du diagnostic immobilier : état des lieux

Les perspectives du marché immobilier en 2023

En 2022, les transactions dans l’immobilier ancien sont réduites de 5%. Par contre en 2023, elles auront une baisse de 9%. De plus, un repli de construction en logement neuf sera constaté en 2023. Cela est dû aux problèmes d’approvisionnement ainsi qu’aux difficultés liées à l’obtention de permis de construire en milieu urbain.

Par ailleurs, suite à l’augmentation des taux d’intérêts en 2022, les prix des biens immobiliers auront une baisse de 3% en 2023. Cette réduction des prix est également due à la baisse du pouvoir d’achat ainsi qu’au règlement énergétique. Aussi, la hausse des taux en 2023 va occasionner une dégradation de la conjoncture. Pour finir, en cette même année la chute des volumes de constructions sera accentuée.

à voir