C’est quoi la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière consiste à investir dans un logement en vue de le mettre en location. Ce faisant, l’on récupère une partie de cet investissement sous forme de réduction d’impôt. Cette exonération fiscale accordée par l’État permet de réduire le montant de l’impôt sur le revenu pendant une période prédéterminée, en fonction de la solution choisie.

Objectif de la défiscalisation immobilière

La défiscalisation, encore appelée allégement des taxes fiscales, est essentielle pour de nombreux contribuables qui doivent faire face à des impôts élevés chaque année. Elle s’adresse aux ménages et il n’est pas nécessaire d’être riche pour en bénéficier. En outre, elle permet d’envisager l’avenir plus sereinement. Les produits défiscalisés sont liés à des investissements qui permettent de se constituer un patrimoine financier et immobilier pour compléter ses revenus de retraite. La défiscalisation immobilière dépend du ménage et du profil de l’investisseur. En effet, le dossier tiendra compte de deux éléments, à savoir : revenu imposable et la composition de du foyer. En effet, cela permet non seulement de réduire les impôts, mais aussi de faire une gestion judicieuse de ses biens afin de préparer sa retraite.

Lire également : Les étapes du vote d'une loi expliquées

Quelques méthodes de défiscalisation

Il existe plusieurs méthodes de défiscalisation adaptées aux différents investissements.

La SCPI Denormandie

La SCPI Denormandie a été lancée le 1er janvier 2019. Elle est similaire à l’ancienne méthode Pinel. Investir dans des SCPI fiscales permet de bénéficier de défiscalisations attractives. La principale différence avec la méthode Pinel réside dans la nature des actifs. Il s’agit de propriétés anciennes nécessitant des réparations importantes. Pour bénéficier de la défiscalisation, les travaux doivent représenter au moins 25 % du coût total de l’opération.

A lire aussi : Qu'est-ce que la fiscalité immobilière ?

La SCPI Malraux

La loi Malraux s’adresse aux contribuables qui investissent dans la rénovation d’appartements situés dans des zones protégées désignées pour leur intérêt architectural et/ou historique. Ce faisant, ils bénéficient d’une réduction d’impôt sur la valeur des rénovations effectuées, plutôt que de bénéficier d’une déduction. Cette réduction est de 22% pour les biens situés dans les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ALPHA) ou de 30% (zones protégées).

La loi Pinel en 2022

C’est la loi la plus connue et la plus utilisée de 2020 à 2021. L’investissement dans la loi Pinel est le dernier d’une longue lignée : la loi Robien, la loi Scellier, la loi Duflot, etc. grâce à cette loi, déduire de son impôt sur le revenu immobilier est possible. Ces déductions fiscales sont possibles pendant 7 ou 12 ans en fonction de la durée de l’engagement. Le montant maximal de la défiscalisation est de 63 000 euros répartis sur 12 ans.

En contrepartie, l’on s’engage à conserver ce bien et à le louer pendant la durée de son engagement. Le loyer sera limité en fonction de la zone géographique.

à voir