Comment traiter une infection par la mérule dans une maison ancienne ? Les conseils de bzh qualité

La mérule est un champignon bien particulier, car elle ne se développe que dans les habitations, notamment dans les anciennes bâtisses. On ne le remarque pas toujours, car elle prend place dans l’obscurité et à l’abri des regards dans les murs, les plafonds, les cloisons et les sols. Il est impératif de mettre un terme au développement et à la présence de ce champignon lignivore, car il fragilise la bâtisse et provoque des allergies et des infections respiratoires.

Les raisons de sa présence

Sachez que pour se développer, la mérule a besoin d’humidité, mais aussi de nutriments. Dans la plupart des cas, leur présence s’explique par :

Lire également : Résiliation de plein droit Visale : comment le propriétaire fait valoir ses droits ?

  • Des fuites d’eau fréquentes : des endroits humides vont se créer dans votre habitation suite à des fuites d’eau répétées. La mérule peut alors s’installer et se développer au niveau de joints de la salle de bain ou de fenêtres,
  • Un taux d’humidité élevé : La mérule apprécie particulièrement l’humidité. On ne peut donc pas écarter sa présence si les murs sont humides et dégagent du salpêtre ou si le logement n’est pas correctement ventilé,
  • Le bois ancien : c’est ce qui explique souvent la présence de la mérule dans les anciennes bâtisses. La mérule se nourrit des nutriments dans le bois et elle s’attaque à n’importe quel bois ancien, que ce soit un résineux ou un feuillus.

Pour traiter la mérule, il faut cibler les raisons de sa présence.

A lire en complément : Découvrez les meilleurs quartiers de La Rochelle et trouvez votre parfait investissement immobilier

Reconnaître la mérule

Avant d’agir, il faut s’assurer qu’il s’agisse bien de la mérule. Pour ce faire, vous devez inspecter votre maison de fond en comble. Attardez-vous particulièrement sur tout élément en bois. Si vous observez des taches brunes ou noires, c’est peut être de la mérule. Ce sera confirmé si le bois est friable et perd sa résistance mécanique. Si vous avez un bon sens de l’odorat, vous pouvez sentir une odeur de sous-bois.

Ce qu’il faut faire face à la mérule

Pour traiter le problème, il faut aller à la source, autrement dit, il faut identifier et traiter la source de la présence de cette mérule. Si elle est là à cause de fuites d’eau, vous devez y remédier définitivement. Le traitement peut également passer par les travaux d’isolation. En effet, si les murs extérieurs, les plafonds et les sols sont correctement isolés, vous pourrez réduire l’accumulation d’humidité et éviter la condensation.

Certains pourront vous dire que l’eau de Javel ou tout simplement la chaleur peut tuer la mérule. Ces éléments vont tout simplement stopper momentanément le champignon, car au bout de quelques jours, il réapparaîtra et se développera encore plus.

Pour traiter la mérule de manière efficace, il serait judicieux de faire appel à un professionnel. Il pourra vous aider dans l’inspection et dans l’appréciation des dégâts. Pour son intervention, il utilisera un fongicide certifié et efficace à injecter sous pression pour mettre un terme à ce problème de champignon. Notez bien que le traitement de surface n’est pas toujours efficace dans le traitement de la mérule, mais il est appliqué en traitement complémentaire.

à voir